RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Archive for avril 2009

Oscar Kimanuka remis en liberté

Posted by kayihura sur 30,avril, 2009

Le juge du tribunal de Nyarugenge à Kigali a décidé de remettre en liberté l’ancien patron de l’Office Rwandais d’Information. »le doute profite au prévenu » a t il dit.Oscar Kimanuka était soupçonné par la ministre de l’information madame Louise Mushikiwabo de corruption.Les sources révèlent que son petit frère a été également remis en liberté.Entretemps,une dame du nom de domina aurait été placée à la tete du personnel avec pour mission de trier les noms des employés licenciés par leurs collègues dans le courant baptise « Louise Mushikiwabo par certains journalistes de l’ORINFOR.

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: | Leave a Comment »

Déluge ă l’ORINFOR. Moi-même libre de tout engagement!

Posted by kayihura sur 22,avril, 2009

Après l’arrestation du directeur général de l’office rwandais d’information (ORINFOR)Oscar Kimanuka, le vocabulaire pour qualifier ce qui vient de se passer dans cet office manque. Certains hésitent ă qualifier cet acte d’apocalypse parce que ce n’est pas tout le monde qui est parti. Ce n’est pas non plus un coup de balai promis par le président de la république lui-même car ceux qui partent ne sont pas ceux qui étaient médiocres. Il y en a de qualifiés et d’autres qui jouissent d’une expérience de plus de 10 ans dans la carrière.

D’autres préfèrent appeler cela déluge puisque les licenciements massifs qui viennent de s’opérer regardent les médiocres comme les qualifiés, les vieillards comme les jeunes, les expérimentés comme les nouvelles recrues ,les gens introduits ă l’ORINFOR par voies anormales comme les personnes qui ont passé un test de recrutement .

Personne ne connait les critères suivis, mais certains doutent du climat qui régnait entre certaines gens qui viennent de partir et les rédacteurs en chefs qui sont restés et qui faisaient partie de la commission de triage.

Je suis ă l’ORINFOR depuis la fin du génocide. Dès lors on m’a tour ă tour confié les centres régionaux d’informations chauds comme Gikongoro(sud) du temps de la zone turquoise, Kibungo(est) du temps du retour des refugiés, Kigali ngali (centre)du temps des infiltrés, la ville de Kigali du temps des restitutions des biens aux  refugiés , et Nyagatare tout récemment avec le renvoi massif des anciens refugies de la Tanzanie.

J’ai également servi ă la Radio-Rwanda pour assurer l’intérim du chef du journal parlé Kinyarwanda qui était envoyé ă Arusha pour longtemps. Je travaillais pour le moment avec le journal français «  La nouvelle relève » et j’animais la rubrique de la justice, des droits de l’homme et des nouvelles régionales.

La lettre que je viens de recevoir me suspend pendant six mois avec pour motif la restructuration de l’ORINFOR.

Ma conscience est tranquille et ce n’est pas une grande surprise pour moi.En effet entre mon rédacteur en chef et moi le courant ne passait plus et il fait partie de l’équipe de triage! « Ibyagiye cyera ibyagurukana irago »dit-on en kinyarwanda pour signifier que je venais de passer trop de temps pour ne pas laisser place aux plus jeunes.

 Chers amis, ce remue- ménage peut brouiller un peu la régularité de notre blog commun car je bénéficiais d’un Wifi gratuit pour vous entretenir de ce qui se passe dans la sphère de la justice rwandaise;

Emissaire du MININFOR chargé de la distribution des lettres noires

Emissaire du MININFOR chargé de la distribution des lettres noires

 mais je ne vous quitte pas. J’espère que je vais me débrouiller avec des cyber cafés.

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Un Espagnol toujours en garde à vue à Kigali.Le parlementaire Munyanganizi est soupçonné de complicité.

Posted by kayihura sur 21,avril, 2009

 

 

Prof.Munyanganizi Bikoro

Prof.Munyanganizi Bikoro

 

 

Un parlementaire rwandais, l’honorable professeur Munyanganizi Bikoro se voit dépouillé de son immunité  pour être poursuivi par le parquet général dans une affaire de fraude.

 

Selon le porte-parole de la police John Uwamungu, l’Espagnol est accusé  d’avoir  fait entrer au Rwanda « d’une façon frauduleuse » des carreaux pavés d’une valeur de 10.000 euros (plus de 6.000.000 frws)

D’autres sources ajoutent que certains carreaux pavés  introduits frauduleusement, seraient destinés à la construction d’un immeuble appartenant à  Munyanganizi Bikoro, alors secrétaire d’état chargé de l’eau au Rwanda.

L’Espagnol  plaide coupable et demande pardon à la justice rwandaise et au gouvernement rwandais. Son coaccusé, le Rwandais Jean Bosco Bavakure et ex-employé du Programme National d’Alimentation et d’Assainissement en milieu rural, plaide non coupable.

L’expatrié travaillait pour la société Espina Obras Hidraulicas qui traite l’eau de la rivière Nyabarongo pour alimenter la ville de Kigali.

 

Prof. Munyanganizi Bikoro est soupçonné  d’avoir été complice dans  l’affaire Luis Duines Herrera, un Espagnol en garde à vue à Kigali depuis la fin du mois de mars.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les employés de l’ORINFOR ont peur d’un autre tsunami

Posted by kayihura sur 21,avril, 2009

orinfor

Après l’arrestation du boss de l’Office Rwandais d’information(ORINFOR) Oscar Kimanuka, la conversation des journalistes et des autres fonctionnaires de cette industrie des mots tournent autour des causes et des conséquences de cette arrestation. Les uns craignent des licenciements massifs comme ceux de 2006 qu’ils avaient baptisés « tsunami ». Des rumeurs circulent et il n’y a personne pour les éclairer :

« Un comité de crise a été mis sur place, le conseil d’administration a été suspendu, de même que certains chefs d’unité dont celui en charge du personnel et des recrutements ainsi que celui en charge de la presse écrite et de la nouvelle imprimerie » affirment certains agents de Radio Rwanda qui ont requis l’anonymat.

Les bureaux administratifs et financiers de l’ORINFOR  sont fermés depuis samedi et la police  en tenue civile circulent calmement.

 

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Interprétation de la loi portant code de procédure pénale au Rwanda: La plainte des avocats du Gen.Nkunda jugée irrecevable !

Posted by kayihura sur 21,avril, 2009

 

L'avocat de la famille Nkunda perplexe

L'avocat de la famille Nkunda perplexe(Photo Eric Kayihura)

 

 

 

 

 

 

Le tribunal de grande instance de Rubavu(Gisenyi) vient de se déclarer incompétent pour recevoir et  juger l’affaire Nkunda. Le juge avance la raison que le tribunal n’a pas eu suffisamment de preuves que Nkunda est détenu dans le ressort de son tribunal et que la partie plaignante n’a pas fourni les raisons de la détention du général.

La loi Nº 13/2004 du 30 juillet2004 stipule que :

« Lorsqu’une personne a été détenue illégalement, tout juge de la juridiction la plus proche du lieu de la détention et qui est compétente pour les mêmes infractions que celle dont la personne détenue est accusée peut, sur demande de toute personne intéressée, ordonner à l’auteur de la détention illégale, de comparaître devant lui en compagnie du détenu pour expliquer les motifs et les circonstances de la détention ».

Cependant les mandataires de l’état affirment que cet article a été modifié par l’article 19 qui stipule qu’il incombe au plaignant de fournir les raisons de détention  de la personne détenue illégalement pour que la plainte soit reçue.

 

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le directeur de l’ORINFOR entre quatre murs.

Posted by kayihura sur 20,avril, 2009

 

Oscar Kimanuka

Oscar Kimanuka

 

Le nouveau directeur de l’Office Rwandais d’Information(ORINFOR)  a été placé en garde à vue depuis samedi dernier.

 

« La police l’a fait dans le cadre des investigations sur les allégations de corruption dont le directeur Oscar Kimanuka est accusé ».annonce le porte-parole de la police rwandaise John Uwamungu, sans plus de détails.

La ministre de l’information Louise Mushikiwabo a vite libéré un communiqué entendu sur les ondes de Radio-Rwanda (une des composantes de l’ORINFOR) précisant que Kimanuka est soupçonné de mauvaise gestion.

Selon les sources proches de la famille d’Oscar Kimanuka, la police ferait des enquêtes sur d’éventuelles irrégularités dans les contrats  pour l’installation d’une nouvelle imprimerie.

Oscar Kimanuka a été nommé directeur de l’ORINFOR en 2007 après avoir suivi une formation en matière de sécurité intérieure au Kenya.

Auparavant, il était chargé de la rédaction des discours du Président  de la République. Il détient une licence en éducation obtenu à Makerere (Uganda) et un master en économie acquis de Manchester University, après avoir écrit un livre sur les défis de développement des pays  sub-sahariens.

Il a été nommé en remplacement de Joseph Bideri qui est actuellement patron de New Times, un quotidien rival de l’ORINFOR.

C’est New Times qui a publié en premier le scoop.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Affaire Laurent Nkunda:Tergiversation sur l’article 19 et 89 du code de procédure pénal rwandais.

Posted by kayihura sur 18,avril, 2009

 

L'avocat de Nkunde ne bronche pas(Photo Eric Kayihura)

L'avocat de Nkunda ne bronche pas(Photo Eric Kayihura)

 

Les avocats du général dissident congolais Laurent Nkunda et les mandataires de l’état rwandais se sont lancé la balle vendredi passé, devant le juge du tribunal de Grande Instance de Rubavu (à quelque cent mètres de la frontière Rwando-Congolaise) sur la personne qui doit révéler la cause de détention de l’ancien chef du Congrès National pour la Défense du Peuple(CNDP).

 

 

Selon Epimaque Rubango, mandataire de l’état rwandais, le tribunal de Grande Instance de Rubavu ne peut en aucun cas se déclarer compétent :

 « L’article 19 portant sur la compétence des tribunaux rwandais dans le code de procédure pénal, prévoit que le tribunal saisi dans une affaire pareille doit être éclairé quant aux charges  du détenu. C’est la partie  plaignante qui doit éclairer le tribunal dans ce sens. Cela n’a pas été fait, alors le tribunal n’a pas de base solide pour savoir s’il est compétent ou non »a-t-il déclaré.

 

Pour lui, il ne revient pas à l’état rwandais de révéler les accusations qui sont à charge de Laurent Nkunda puisque ce n’est pas lui qui a saisi le tribunal.

Selon Maitre Stephan Bourgon, avocat de la famille Nkunda, si l’état rwandais n’est pas en mesure de révéler pourquoi celui-ci est détenu, dans ce cas son client doit être libéré immédiatement :

«Selon les informations dont nous disposons il n’y a pas de faits. Dans les médias congolais, nous retrouvons des rumeurs non fondées sur les causes probables de la détention du Général mais comme il n’y a pas d’accusations, il revient à l’état rwandais de révéler pourquoi Nkunda est détenu. Si nous savions de quoi il est accusé, à ce moment-là nous pourrions discuter. Sans accusation on ne peut pas détenir une personne arbitrairement. La constitution le garantit. »

 

Plus de deux mille spectateurs dont la femme et les enfants du General congolais ont suivi le procès dont le verdict est attendu lundi prochain à 14 heures(locales).

La requête de Maitre Bourgon a été déposée le 16 mars dernier dans son périple pour obtenir la libération par voie judiciaire de Laurent Nkunda

 

La première fois, il avait saisi le tribunal de Nyarugenge (Ville de Kigali) qui avait vite rejeté la plainte car « mal introduite » !

Le juge  avait ajouté qu’il revenait aux plaignants, et non au gouvernement rwandais, de  montrer au tribunal l’identité de l’accusé.

 

 

Posted in justice | Leave a Comment »

Le sénateur Augustin Iyamuremye avoue avoir péché par omission

Posted by kayihura sur 14,avril, 2009

Le sénateur Augustin Iyamuremye  a fait son mea culpa devant la population lundi pour avoir péché par omission.

Au site mémorial de Rebero (Ville de Kigali) où gisent des centaines d’anciens politiciens tués au cours du génocide contre les Tutsi en 1994, le sénateur Augustin Iyamuremye a avoué sa culpabilité en Kinyarwanda :

« Je n’ai tué personne, je n’ai jamais eu de haine, mais quand je fais une rétrospection,   ma conscience me hante tout le temps. Ma conscience me demande si dans mes anciennes responsabilités, il n y a pas une fois où je n’ai pas du tout ou mal agi, alors que  je pouvais faire quelque chose pour empêcher ces atrocités ! De ce côté-là, je ne peux pas affirmer que je suis innocent .Il peut y avoir  des fois où je n’ai pas assisté à des personnes en danger. Il est des fois aussi où je n’ai pas eu le courage de donner ma vie pour sauver une autre. Pour cela aussi je demande pardon ! »

Au cours de son discours, le sénateur Augustin Iyamuremye a demandé pardon auprès des rescapés du génocide qui auraient été persécutés par des gens  avec lesquels il serait lié d’une manière ou d’une autre ou ses anciens collègues de travail.

« Ma conscience m’y interpelle également »a-t-il conclu.

 

 

 

Dr.Augustin Iyamuremye(Deuxieme à gauche)

Dr.Augustin Iyamuremye(Deuxieme à gauche)

 

 

 

 

 

 

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Cent personnes chez Gitera pour idéologie du génocide

Posted by kayihura sur 13,avril, 2009

Cent personnes sont détenues dans la prison centrale de Gitarama (sud) communément connue sous l’appellation « Chez Gitera »pour idéologie du génocide, apprend-on de la directrice de cette prison.

Depuis la fin du génocide en 1994, la province du sud a été  pointée du doigt comme étant un endroit où l’idéologie du génocide persiste.

Par ailleurs 50 rescapés du génocide contre les Tutsi y sont incarcérés pour des affaires de droit commun.

La directrice  de ce centre pénitencier annonce que les deux parties vivent en harmonie.

Mairie de Muhanga

Mairie de Muhanga

Posted in justice | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Gardons en mémoire le génocide contre les Tutsis en combattant le révisionnisme et le négationnisme.

Posted by kayihura sur 8,avril, 2009

photo Eric Kayihura

photo Eric Kayihura

Tel est le thème de cette année 2009.

Au cours de son allocution de circonstance, dans la journée du 07 avril,  le Président de la République Paul Kagame s’en est encore pris aux pays qui hébergent les présumés génocidaires.

« Ils disent qu’ils ne sont pas satisfaits de notre justice mais lorsque nous leur demandons d’user de leurs propres juridictions, ils ne font rien »a-t-il martelé à Nyanza(Kicukiro) où des milliers ont été abandonnés par les casques bleus durant le génocide.

Site de Nyanza-Kicukiro

Site de Nyanza-Kicukiro

Site de Gisozi(Photo Eric Kayihura)

Site de Gisozi(Photo Eric Kayihura)

Posted in Societe | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »