RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Archive for mars 2010

17 ans de prison pour Joseph Ntawangundi

Posted by kayihura sur 24,mars, 2010

17 ans de prison ferme, c’est la  peine infligée à Joseph Ntawangundi, bras droit de Victoire INGABIRE,patronne du parti FDU-Inkingi qui se réclame d’opposition au Rwanda.
L’ancien bras droit de Victoire Ingabire, Joseph Ntawangundi a surpris ce mercredi, plus de mille spectateurs venus assister à son procès : « Apres avoir appris les bienfaits de l’aveu dans les juridictions gacaca, je vous assure que c’est bel et bien moi qui étais ici au cours du génocide. Je demande pardon pour la non assistance à personne en danger .Je demande aussi pardon à mon ex-épouse et mon enfant que j’ai laissés en Tanzanie avant de me rendre en Europe. » Ce discours est diamétralement opposé à celui qu’il tenait devant les juges -gacaca de Gitwe en province de l’Est du Rwanda . La semaine passée, Joseph Ntawangundi clamait toujours haut qu’il était en Suède au cours du génocide, qu’il n’a jamais exercé de métier dans le domaine de l’éducation et qu’il n’a jamais été dans la circonscription de Gitwe ! « C’est une erreur judiciaire » disait-il. Son ex-épouse avait témoigné contre lui en menaçant de révéler ses parties secrètes à l’intérieur des chaussettes s’il persistait à nier son identité !
Toujours au chapitre de la justice, Madame Victoire Ingabire est toujours libre de circulation mais à l’intérieur du pays. Cela est déclaré à la fois par le porte-parole de la police et par madame Victoire Ingabire elle-même. Tous les deux affirment que la police l’empêchée de se rendre hors du Rwanda mais qu’elle n’a pas été arrêtée comme l’avait annoncé auparavant la radio nationale.
 » Comme tout citoyen rwandais, elle doit d’abord répondre des accusations portées contre elle avant de sortir du pays  » a martelé le porte parole de la police rwandaise.
Cette opposante du régime rentrée récemment des Pays-Bas doit s’est rendu à la police ce mercredi pour repondre de ses propos pris par le gouvernement comme une négation du genocide.

Posted in justice | Leave a Comment »

Surprise : Joseph Ntawangundi révise ses propos, plaide coupable et demande pardon!

Posted by kayihura sur 24,mars, 2010

Domitille Mukantaganzwa,Secretaire Executive des Gacacas

 

L’ancien bras droit de Victoire Ingabire, Joseph Ntawangundi vient de surprendre plus de mille spectateurs venus assister à son procès : « Apres avoir appris les bienfaits de l’aveu dans les juridictions gacaca, je vous assure que c’est bel et bien moi qui étais ici au cours du génocide. Je demande pardon pour la non assistance à personne en danger .Je demande aussi pardon à mon ex-épouse et mon enfant que j’ai laissés en Tanzanie avant de me rendre en Europe. » Ce discours est diamétralement opposé à celui qu’il tenait devant les juges -gacaca de Gitwe en province de l’Est du Rwanda . La semaine passée, Joseph Ntawangundi clamait toujours haut qu’il était en Suède au cours du génocide, qu’il n’a jamais exercé de métier dans le domaine de l’éducation et qu’il n’a jamais été dans la circonscription de Gitwe ! « C’est une erreur judiciaire » disait-il. Son ex-épouse avait témoigné contre lui en menaçant de révéler ses parties secrètes à l’intérieur des chaussettes s’il persistait à nier son identité !

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Victoire Ingabire libre de circulation

Posted by kayihura sur 24,mars, 2010

Le porte-parole de la police rwandaise

Madame Victoire Ingabire est toujours libre de circulation mais à l’intérieur du pays. Cela est déclaré à la fois par le porte-parole de la police et par madame Victoire Ingabire elle-même. Tous les deux affirment que la police l’empêchée de se rendre hors du Rwanda mais qu’elle n’a pas été arrêtée comme l’avait annoncé auparavant la radio nationale.
 » Comme tout citoyen rwandais, elle doit d’abord répondre des accusations portées contre elle avant de sortir du pays  » a martelé le porte parole de la police rwandaise.
Cette opposante du régime rentrée récemment des Pays-Bas doit se rendre à la police ce mercredi.

Posted in justice | Leave a Comment »

Victoire Ingabire arrêtée.

Posted by kayihura sur 23,mars, 2010

 L’opposante Victoire Ingabire, rentrée d’exil en janvier et candidate déclarée à l’élection présidentielle d’août au Rwanda, a été arrêtée par les services de sécurité « alors qu’elle tentait de fuir le pays », a annoncé mardi soir Radio Rwanda. « Les services de sécurité ont arrêté Victoire Ingabire alors qu’elle tentait de fuir le pays », a annoncé Radio Rwanda, dans son journal du soir en kinyarwanda (langue rwandaise). La radio publique n’a donné aucune autre précision sur les circonstances de cette arrestation. « Elle faisait l’objet d’enquêtes policières au sujet de son discours véhiculant l’idélologie génocidaire et prônant le révisionnisme du génocide », a simplement ajouté Radio Rwanda. Le jour même de son retour au pays, le 16 janvier, l’opposante avait demandé, après avoir déposé des gerbes de fleurs à un mémorial du génocide contre les Tutsi à Kigali, que les auteurs de crimes commis contre les Hutu en 1994 soient également jugés.

Posted in Droits humains, justice | 2 Comments »

Le jugement dans le procès de Ntawangundi reporté au 24 mars

Posted by kayihura sur 17,mars, 2010

 

Joseph Ntawangundi clame tout haut ne jamais avoir été   à l’Ecole Agri-Vétérinaire de Gitwe.

Le bras droit de Victoire Ingabire  Umuhoza  est accusé d’avoir  trempé dans le génocide contre les Tutsis « quand il était directeur de l’EAV-Gitwe », dans la province de l’Est du Rwanda.

L’entourage s’étonne  et affirme qu’il le connait très bien.

Parmi les témoins figurent  « ses » anciens élèves, « son » ex-épouse et « son » ex-cuisinier.

Après confrontation des deux parties , le verdict est attendu dans une semaine.

Monsieur Joseph Ntawangundi avait été arrêté par la police à Kigali au début du mois de février. Le porte-parole de la police et la secrétaire exécutive des juridictions gacaca avaient annoncé qu’il avait été condamné à 19 ans de prison pour crime de génocide et qu’il avait droit à interjeter appel.

Il a lui-même écrit une lettre officielle  réclamant d’être amené sur les lieux.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le bras droit de Victoire Ingabire devant les juges.

Posted by kayihura sur 17,mars, 2010

Le bras droit de Victoire Ingabire  s’est retrouvé ce mercredi devant le tribunal gacaca de Rukira dans le district de Ngoma en province de l’Est du Rwanda.

Monsieur Joseph Ntawangundi avait été arrêté par la police à Kigali au début du mois de février. Le porte-parole de la police et la secrétaire exécutive des juridictions gacaca avaient annoncé qu’il avait été condamné à 19 ans de prison pour crime de génocide et qu’il avait droit a interjeter appel.

Pour le moment il se trouve encore devant la barre.

Posted in justice | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’ORINFOR fait la sourde oreille à ses déflatés

Posted by kayihura sur 11,mars, 2010

RADIO RWANDA

 

Les journalistes chassés de l’Office Rwandais d’Information(ORINFOR), un ubrella qui coiffe la radio et la télévision nationales, la Nouvelle Relève et le journal Imvaho, ne trouvent plus où courir pour obtenir leur dû, après avoir été désignés personae non grata de la boite l’année passée . Après le premier semestre, ces boucs-émissaires ont reçu seulement des lettres qui les chassaient définitivement pour « des raisons de réforme ! »Six mois encore s’écoulent. Ils tombent petit à petit dans l’oubliette alors que la loi prévoit qu’un employé déstabilisé à ce niveau reçoit des indemnités diverses. La plupart de ces déflatés se sont dirigés vers le secteur privé où ils se débrouillent tant bien que mal.

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deo Mushayidi entre les mains de la police!

Posted by kayihura sur 6,mars, 2010

Mushayidi

L’ancien journaliste rwandais devenu politicien opposant virulent du gouvernement de Kigali a été  capturé au Burundi a-t-on appris de sources policières rwandaises.

Déo Mushayidi est soupçonné d’être derrière les attentats à la grenade perpétrés dans la ville de Kigali.

Déo Mushayidi aimait correspondre avec les journalistes de l’hebdomadaire Umuseso en disant qu’il se trouvait « quelque part à Kinihira » !

Il  est la troisième personne accusée par le gouvernement rwandais  d’être à la tête de l’insécurité  qui règne dans la capitale rwandaise après Patrick Karegeya et Kayumba Nyamwasa.

Actuellement les rumeurs semblent remplacer  les grenades mais la police assure qu’elle maitrise la situation.

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

« Il n’y aura plus de coup d’état au Rwanda »Kagame

Posted by kayihura sur 5,mars, 2010

Kayumba

Dans une conférence de presse au village Urugwiro, Le président rwandais Paul Kagame a affirmé qu’il n y aura plus de coup d’état au Rwanda. Le chef de l’état répondait à la question du journaliste qui voulait savoir pourquoi le gouvernement rwandais affirmait que le Gen. Kayumba Nyamwasa actuellement en exil serait derrière des attentats  à la grenade observés dans la capitale ces derniers temps.

Dans la nuit de jeudi, au moins 14 personnes ont été blessées par deux grenades lancés presque simultanément dans la ville de Kigali

Posted in Politique | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Un conseiller du président Ugandais dément être impliqué dans un coup à Kigali.

Posted by kayihura sur 1,mars, 2010

 

Photo net

Le 25 janvier 2010, un conseiller politique de Yoweri Kaguta Museveni a  qualifié de « Rubbish », les rumeurs disant qu’un coup d’état était en train d’être préparé à Kigali à travers le nouveau parti  d’opposition «  Green Party ».

Ces rumeurs non démenties  publiquement  par les autorités rwandaises,avaient été publiées par les journaux Umuseso numéro 386 et Umuvugizi vol.66.

Ces rumeurs mettaient en cause le secrétaire général  de Green Party Charles Kabanda,  son chef Frank Habineza, et certains hauts dignitaires rwandais tel que Gen.Kayumba Nyamwasa,Mr. Mazimpaka Patrick, Dr. Emile Rwamasirabo ,Hon. Colonel Dr. Joseph Karemera; Col. Diogène Mudenge,Mr. Sam Nkusi et même le commissaire général de la police, le général de brigade Charles Gasana !

Selon ces deux journaux,ces personnes auraient été en train de préparer un coup contre Kagame!

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »