RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Posts Tagged ‘Droit’

L’ORINFOR fait la sourde oreille à ses déflatés

Posted by kayihura sur 11,mars, 2010

RADIO RWANDA

 

Les journalistes chassés de l’Office Rwandais d’Information(ORINFOR), un ubrella qui coiffe la radio et la télévision nationales, la Nouvelle Relève et le journal Imvaho, ne trouvent plus où courir pour obtenir leur dû, après avoir été désignés personae non grata de la boite l’année passée . Après le premier semestre, ces boucs-émissaires ont reçu seulement des lettres qui les chassaient définitivement pour « des raisons de réforme ! »Six mois encore s’écoulent. Ils tombent petit à petit dans l’oubliette alors que la loi prévoit qu’un employé déstabilisé à ce niveau reçoit des indemnités diverses. La plupart de ces déflatés se sont dirigés vers le secteur privé où ils se débrouillent tant bien que mal.

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Affaire Assumani:Protection d’un plaignant dans un procès public

Posted by kayihura sur 9,juillet, 2009

 

Assumani Niyonambaza(photo The New Times)

Assumani Niyonambaza(photo The New Times)

 

Le patron du journal Rugari,Mr. Assumani Niyonambaza a comparu hier devant le tribunal de Nyamirambo avec ses deux co-accusés, dont Frank Kalisa alias « K » de Contact FM,en l’absence de la  plaignante .Celle-ci était représentée par l’officier du ministère public.

Ce dernier a requis 10 ans d’emprisonnement contre le journaliste Assumani Niyonambaza, accusé d’avoir été pris en flagrant délit de corruption.

 

Les deux derniers sont accusés d’avoir joué l’intermédiaire dans  la tentative d’Assumani, de soutirer à « X » une somme d’argent après chantage.

« X », femme d’un homme d’affaire très connu à  Kigali, est tenue secrète pour des raisons familiales et sécuritaires.

C’est la première fois sur le territoire rwandais, depuis 1994, qu’un plaignant soit tenu secret dans un procès qui n’est pas à huis-clos !

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vente aux enchères des parcelles de Kiyovu-Rugenge

Posted by kayihura sur 26,mars, 2009

 

Photo Transparency

Photo Transparency

 

Les parcelles naguère appartenant à la population de Kiyovu et Rugenge dans la ville de Kigali sont mis aux enchères par la Caisse Sociale du Rwanda. Selon les prix fixés  à la publicité, une parcelle qui avait une valeur de moins de 5 millions Frws (moins de 1.000 US$) lors de l’expropriation, a pour le moment une valeur de plus de 60 millions Frws (plus de 100.000 us$).

Pour sa part, la ville de Kigali a lancé un communiqué appelant les investisseurs privés à venir participer aux enchères.

Les anciens propriétaires se rappellent avoir été déplacés pour cause d’intérêt public.et certaines  voix s’élèvent pour dénoncer ce procédé :

« Il faut définir le mot intérêt public si on commence à nous exproprier manu militari pour ensuite vendre nos parcelles à des prix exorbitants », s’indignent-elles.D’autres sources révèlent qu’un ancien propriétaire se serait suicidé récemment, dans le même secteur administratif de Muhima.

55% des gens qui vivaient dans le quartier connu sous le nom de Kiyovu-Rugenge affirment qu’ils n’ont pas été satisfaits des frais d’expropriation, tel que cela a été constaté par une association sans but lucratif pour la lutte contre la corruption basée à Kigali.

Le Maire de la ville, Dr. Aisa Kirabo Kacyira annonce que toutes ces personnes avaient bénéficié d’un préavis nécessaire et de compensations adéquates.

 

 

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Vie quotidienne du génocidaire rwandais reconnu coupable

Posted by kayihura sur 12,août, 2008

Vie quotidienne du génocidaire repenti

Vie quotidienne du génocidaire non repenti

Je m’appelle Xavier. Je suis originaire de Nyaruguru (à plus de 150 km de la ville de Kigali).On m’a embarqué ici à Masoro, dans le district de Gasabo dans la ville de Kigali. Nous nous levons chaque matin à 3h00.Nous passons aux « foronings »(vérifications de routine en garde à vue). A 04 heures du matin, on nous communique les différents lieux de travail. Chaque section, chaque peloton se dirige ou il doit effectuer les travaux communautaires d’intérêt général(TIG),qui à la construction des routes, qui à la construction des maisons pour les rescapés du genocide, qui à l’agriculture…

Le travail commence obligatoirement a 06heures pile. Un quelconque retard vaut l’annulation de la journée par le pointeur. A 14 heures nous rentrons pour recevoir une poignée de maïs « imvungure » et un gobelet de bouillie. Nous nous reposons un peu et à partir de 17heures jusqu’ aux environs de 21-22 heures, nous nous réunissons en « Kitamaduni » (Chants et danses du soir) jusqu’au coucher. Il en va de même pour le lendemain. Le principal problème que nous rencontrons réside dans des transferts qui s’organisent à notre insu et de façon très subite, ainsi que le problème de tiques résultant d’insuffisance d’hygiène.

Nous sommes dans la prison du Tribunal pénal d’Arusha(TPIR).

La cellule est individuelle. Les pensionnaires  ont accès aux exercices physiques pour se maintenir en forme. Ils ont accès à une bibliothèque et ils sont abonnés à DSTV pour suivre les informations à travers le monde. Ils ont droit à écrire et recevoir des lettres mais pas d’accès à l’internet par ce qu’un d’entre eux diffusait des informations alarmistes sur un site.

 Dans chaque quartier pénitencier, il y a un téléviseur mais ils peuvent  également disposer de leurs appareils. Ils ont le droit de  recevoir des appels téléphoniques des parents une fois par semaine. Ils reçoivent la visite des membres de leur famille, des avocats, et des ministres de leur culte. Ils reçoivent  des visites intimes de plus ou moins deux heures de la part de leurs conjoints. Leur régime alimentaire est réglé  en fonction de l’âge et de l’état de santé de chacun.  Pas d’alcool, pas de cigarettes. On leur donne des chemises, et des costumes.

 

 

.

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le HCP enfin légalisé

Posted by kayihura sur 8,juillet, 2008

Publié par Eric KAYIHURA

Dans  Droits humains

Les parlementaires rwandais ont voté, lundi ,la loi régissant les attributions et le fonctionnement du Haut Conseil de la Presse au Rwanda(HCP).La loi définit le HCP comme un organe autonome de régulation chargé de protéger et promouvoir les activités des médias et les journalistes.

Le HCP a aussi comme devoir d’assurer à la population rwandaise le droit à l’information.

Il soumet au ministre ayant l’information dans ses attributions un plan d’action dans un délai ne dépassant pas le 30 septembre de chaque année et le rapport d’activités réalisées avant le 31 mars de chaque année avec des copies pour information au Président de la République,au parlement,à la cour suprême et au premier ministre.

Posted in Divers, Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »