RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Posts Tagged ‘FDLR’

L’ancien porte-parole du FDLR serait déjà jugé in absentia

Posted by kayihura sur 19,février, 2009

L'ancien universitaire de Nyakinama(Ruhengeri) lt.col.Michel Habimana

L'ancien universitaire de Nyakinama(Ruhengeri) lt.col.Michel Habimana

 

 

L’ancien porte-parole du mouvement rebelle rwandais œuvrant dans le maquis de l’Est du Congo (FDLR-FOCA) Lt-col. Michel Habimana alias Edmond Ngarambe aurait été  déjà jugé et condamné à la prison à vie  in absentia par le tribunal traditionnel-gacaca de son village natal  de Gitovu dans le secteur de Kinazi, dans l’ancienne commune de Rusatira actuellement dénommée Huye(sud) ,apprend-on de sources concordantes. Les sources révèlent que Lt-col. Michel Habimana était accusé en novembre dernier  de complicité dans le génocide, incitation à commettre le génocide, érection des barrières en vue de commettre le génocide, dissémination des armes et dressement de listes des personnes devant être tuées.

D’autres sources indiquent que  cet ancien haut gradé du FDLR et de famille proche d’Ignace Murwanashyaka, considéré comme le cerveau du FDLR, aurait participé à la mort d’Agathe Uwilingiyimana, ancienne premier ministre assassinée avec  dix casques bleus belges. 

Le  lieutenant-colonel Michel Habimana  alias Edmond Ngarambe, est rentré au bercail peu après le début des opérations baptisées « umoja wetu » qui visent la destruction des dernières bastions des milices rwandais se trouvant sur le sol congolais. Dès son arrivée, celui –ci appelle ses compagnons d’armes au retour au bercail. Il est rentré avec le major Vital Uwumuremyi alias Muhindo Muhima Dieudonné  Katumba Pepe Pipiyu et  le capt. Pontien  Nkeramihigo alias Amani Richard .

LT.Michel Habimana avait rejoint l’ancienne école Supérieure Militaire(ESM) avant ses études universitaires de Nyakinama.

Il a été également, selon ses propres affirmations, dans les forces spéciales de Kabila-père. Il s’est occupé aussi du G5, branche politique de l’armée du FDLR.

 

Publicités

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les officiers du FDLR déposent les armes. Murwanashyaka est furieux !

Posted by kayihura sur 14,février, 2009

ils rentrent au bercail

ils rentrent au bercail

Le chef des FDLR Ignace Murwanashyaka s’en prend aux officiers du FDLR qui rentrent au Rwanda. Le lieutenant-colonel Michel Habimana alias Edmond Ngarambe, porte-parole du FDLR-FOCA appelle quant à lui au retour au bercail. Il est avec le major Vital Uwumuremyi alias Muhindo Muhima Dieudonné Katumba Pepe Pipiyu(en jaune).A gauche se trouve le capt. Pontien Nkeramihigo alias Amani Richard (en jeans).

« Je regrette mes quinze années perdues »,affirme LT.Col.Habimana

Ils se réjouissent des opérations

Ils se réjouissent des opérations

Ici le chef des opérations rwandaises le Gen.Musemakweli ainsi que Le Gen.Alexis Kagame se réjouissent du pas franchi par les forces rwandaises de la défense.
Les forces rwandaises en connivence avec celles de Kabila se sont mis d’accord pour traquer ensemble toutes les forces négatives de l’est de la RDC et la fin des opérations est prévue le 28 février avec possibilité d’être prolongée

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

28 blessés dont un grièvement dans deux attentats à la grenade dans la ville de Kigali.

Posted by kayihura sur 29,décembre, 2008

dsc00944Deux grenades consécutives ont été lancées dans la ville de Kigali dans la nuit du 28 au 29 décembre faisant état de 28 blessés dont un grièvement, selon les sources médicales.

Le porte-parole de la police Willy  Marcel Higiro a révélé que des enquêtes sont en cours mais que des soupçons portaient à croire qu’il s’agit d’un attentat terroriste perpétré par le FDLR (Front pour la Libération du Rwanda) mouvement rebelle des ex-forces armées rwandaises et miliciens interahamwe opérant à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Il a en outre fait savoir que la police rwandaise détenait des informations comme quoi de telles attaques étaient préparées mais que toutefois la situation était maitrisée sur toute l’étendue du territoire.

Il a appelé  la population à rester calme et vigilante durant ces jours de la fin  de l’année et à dénoncer tout mouvement suspicieux.

Les témoins affirment qu’une trentaine de minutes seulement séparait la premiere  de la seconde  détonation .La première attaque a eu lieu aux environs de 19h30 (heure locale),dans un bistrot appelé « Six heures » situé à Muhima tandis que la seconde a eu lieu à l’arrêt des taxi-motos à Kinamba à moins d’un kilomètre de la première.

Selon Innocent Uyisabye, médecin  au Centre  Hospitalier Universitaire de Kigali (CHUK), 21 blessés ont reçu les soins d’urgence et ont pu regagner leurs pénates, six autres sont toujours au CHUK, tandis qu’une autre personne s’est retrouvée sans ses deux jambes et reçoit toujours des soins intensifs.

La population raconte que des rafles ont été effectuées par la police ces derniers temps surtout en province du sud où certaines personnes auraient été soupçonnées de collaborer avec les FDLR dans le commerce de diamants ainsi que dans la préparation des actes terroristes visant à déstabiliser le Rwanda.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »