RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Posts Tagged ‘Genocide’

Si la réconciliation est possible entre les Rwandais comment ne serait-elle pas possible entre la France et le Rwanda?

Posted by kayihura sur 25,février, 2010

Photo internet

Voici les propres termes du président français à Kigali  ce jeudi 25 février 2010 au terme de sa visite qui n’a pas convaincu le patron de l’umbrella des associations pour les rescapés du génocide, IBUKA, Monsieur Théodore Simburudari.

Pour  IBUKA, les Français ont toujours mis du temps à demander pardon. «  Il serait plutôt étonnant qu’ils le fassent aussi vite envers le Rwanda » a-t-il martelé  Mr Théodore Simburudari.

Monsieur Nicolas Sarkozy a quant à lui réitéré qu’en France la justice est libre.

« Merci, monsieur Kagame pour cette simplicité… »a-t-il commencé son discours avant une conférence de presse à Kigali.

Publicités

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le sénateur Augustin Iyamuremye avoue avoir péché par omission

Posted by kayihura sur 14,avril, 2009

Le sénateur Augustin Iyamuremye  a fait son mea culpa devant la population lundi pour avoir péché par omission.

Au site mémorial de Rebero (Ville de Kigali) où gisent des centaines d’anciens politiciens tués au cours du génocide contre les Tutsi en 1994, le sénateur Augustin Iyamuremye a avoué sa culpabilité en Kinyarwanda :

« Je n’ai tué personne, je n’ai jamais eu de haine, mais quand je fais une rétrospection,   ma conscience me hante tout le temps. Ma conscience me demande si dans mes anciennes responsabilités, il n y a pas une fois où je n’ai pas du tout ou mal agi, alors que  je pouvais faire quelque chose pour empêcher ces atrocités ! De ce côté-là, je ne peux pas affirmer que je suis innocent .Il peut y avoir  des fois où je n’ai pas assisté à des personnes en danger. Il est des fois aussi où je n’ai pas eu le courage de donner ma vie pour sauver une autre. Pour cela aussi je demande pardon ! »

Au cours de son discours, le sénateur Augustin Iyamuremye a demandé pardon auprès des rescapés du génocide qui auraient été persécutés par des gens  avec lesquels il serait lié d’une manière ou d’une autre ou ses anciens collègues de travail.

« Ma conscience m’y interpelle également »a-t-il conclu.

 

 

 

Dr.Augustin Iyamuremye(Deuxieme à gauche)

Dr.Augustin Iyamuremye(Deuxieme à gauche)

 

 

 

 

 

 

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Cent personnes chez Gitera pour idéologie du génocide

Posted by kayihura sur 13,avril, 2009

Cent personnes sont détenues dans la prison centrale de Gitarama (sud) communément connue sous l’appellation « Chez Gitera »pour idéologie du génocide, apprend-on de la directrice de cette prison.

Depuis la fin du génocide en 1994, la province du sud a été  pointée du doigt comme étant un endroit où l’idéologie du génocide persiste.

Par ailleurs 50 rescapés du génocide contre les Tutsi y sont incarcérés pour des affaires de droit commun.

La directrice  de ce centre pénitencier annonce que les deux parties vivent en harmonie.

Mairie de Muhanga

Mairie de Muhanga

Posted in justice | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Gardons en mémoire le génocide contre les Tutsis en combattant le révisionnisme et le négationnisme.

Posted by kayihura sur 8,avril, 2009

photo Eric Kayihura

photo Eric Kayihura

Tel est le thème de cette année 2009.

Au cours de son allocution de circonstance, dans la journée du 07 avril,  le Président de la République Paul Kagame s’en est encore pris aux pays qui hébergent les présumés génocidaires.

« Ils disent qu’ils ne sont pas satisfaits de notre justice mais lorsque nous leur demandons d’user de leurs propres juridictions, ils ne font rien »a-t-il martelé à Nyanza(Kicukiro) où des milliers ont été abandonnés par les casques bleus durant le génocide.

Site de Nyanza-Kicukiro

Site de Nyanza-Kicukiro

Site de Gisozi(Photo Eric Kayihura)

Site de Gisozi(Photo Eric Kayihura)

Posted in Societe | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Campagne « One Dollar » pour les rescapés du génocide

Posted by kayihura sur 8,avril, 2009

  L’idée de la campagne « Un Dollar » a été suggérée en décembre dernier, lors de la conférence de la diaspora rwandaise à Campagne « One Dollar » pour les rescapés du génocide

 Kigali. Son but est de rassembler 2,6 millions de dollars pour un projet de foyer qui pourrait héberger, entre autres, les jeunes survivants du génocide scolarisés à l’école ou à l’université. .
Des comptes en banques ont été ouverts à cette fin en Belgique, Ethiopie, Suède, Ouganda, Tanzanie, Japon, Canada, Kenya, et dans d’autres pays.

Cette campagne devrait interpeller les riches rwandais de l’intérieur à réfléchir ! « Lorsque vous mangez, vous arrive-t-il de penser aux gens tel que celui que vous  voyez sur la photo ?

Bon appétit mais pensez à nous !

Bon appétit mais pensez à nous !

 

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chanteur Mavenge Sudi acquitté

Posted by kayihura sur 8,avril, 2009

Le tribunal gacaca du secteur Kanombe dans la ville de Kigali a acquitté le chanteur de « Gakoni k’abakobwa, Simbi, Ku Munini, Taxi voiture et Kantengwa» dimanche passé. Il avait été condamné pour détention illégale d’arme à feu. Sudi Mavenge Ngabiganje avait été condamné au premier degré à 15 ans de prison. Précisant que le port d’une arme à feu n’était pas en soi un crime, mais plutôt l’usage qui en a été fait, le juge président a prononcé deux autres acquittements dont celui d’un autre juge-gacaca Aboubacar Karemera.

Mavenge Sudi annonce qu’il prépare un album nouveau intitulé « Kibuguzo cyabuguje abahanga »(jeu traditionnel rwandais gagné par les joueurs talentueux)

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

WARNING!-MISE EN GARDE!

Posted by kayihura sur 31,mars, 2009

A partir du 1 jusqu’au 15 avril, ce site pourra héberger des images du génocide qui pourraient choquer les enfants de moins de 14 ans !

De plus, les textes seront écrits en mauve en guise de commémoration du génocide qui a  endeuillé  le Rwanda en 1994.  

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Excusez-moi tous, je ne faisais que mon métier! (Bemeriki)

Posted by kayihura sur 23,février, 2009

Métier,  crime,  liberté d’expression et responsabilité : l’ex-journaliste de RTLM plaide coupable. Mais elle ne dit pas de quoi !
bemeriki

Bemeriki dans sa tenue de détenue

Au cours d’une audience dans la salle du tribunal traditionnel-gacaca de Nyarugenge dans la ville de Kigali, Madame Valery Bemeriki très entendue au cours du génocide sur les ondes de la Radiotélévision Libre des Mille collines(RTLM) plaide coupable mais au lieu d’ajouter de génocide elle dit qu’elle faisait son métier.

Elle affirme en outre  qu’elle était très convaincue de ce qu’elle disait. Elle n’a même  pas peur de rappeler les personnes tuées parce que leurs noms étaient   cités par elle sur la radio.

 

 

bemerikiExcusez-moi tous, je ne faisais que mon métier!

Valérie Bemeriki explique que ses anciens chefs sont plus coupables car, affirme-t-elle, ils avaient réussi à la convaincre que n’eut été ce moyen, les Tutsis allaient exterminer les hutus : »C’est pour cela que j’ai crié, crié et cité les noms de tutsis sur les ondes. J’étais convaincue ! »clame-t-elle aux juges. 

 

 

Bemeriki a été appréhendée en RD Congo et détenue depuis neuf ans ,dans la prison centrale de Kigali connue sous les chiffres de  1930 .

 Bemeriki affirme qu’elle est parmi les premières à être contactée par l’état-major de l’armée peu après le crash de l’avion présidentiel qui ramenait Juvénal Habyarimana et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira pendant qu’ elle était en studio. Elle aurait même voulu se rendre immédiatement aux lieux du crime avant que son directeur Ferdinand Nahimana ne soit au courant.

Elle affirme qu’après avoir trouvé impossible d’atteindre Kanombe à cause des tirs, elle s’est alors résolue à revenir en studio pour faire le flash d’information: « L’avion du Président vient d’être abattu par les casques bleus ! »

« C’est notre état-major qui venait de nous l’annoncer « ! dit-elle aux juges.

Son aveu de culpabilité peut lui épargner la condamnation à réclusion criminelle, qui consiste à l’isolement total à perpétuité.

C’est la plus grande peine  qui remplace la peine de mort et qui peut être prononcée par les juridictions gacaca.

Valérie Bemeriki a servi la RTLM depuis 1993.Selon les sources proches de la prison centrale de Kigali, Bemeriki serait aussi témoin a charge ontre Rusesabagina.

 

 

George Ruggiu en pleine action en 1994

George Ruggiu en pleine action en 1994

 

 

 

 

Son confrère George Ruggiu a ,quant à lui, écopé d’un emprisonnement de 12 ans pour le même crime.

 Convaincue et convaincante, Bemeriki était très connue à travers tout le pays, après le célèbre Kantano en kinyarwanda et  George Ruggiu en langue française.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Celui qui a empoisonné les génocidaires rwandais ne s’est pas lavé les mains

Posted by kayihura sur 13,décembre, 2008

Ce proverbe rwandais est formulé lorsque l’on voit qu’une mauvaise habitude persévère malgré des campagnes de sensibilisation. Presque tous les rwandais sont sans ignorer les mille manières dont les anciens génocidaires usaient pour torturer leurs victimes.

L’incident macabre semblable s’est passé à un kilomètre d’une station de police et à près de 100 mètres du bureau du secteur administratif de Gitega dans le district de Nyarugenge, au début de la semaine dernière.

Selon les sources concordantes, un passant a été témoin d’une scène macabre dans laquelle plus de cinq personnes essayaient d’enfoncer un individu dans le trou d’une fosse de toilette. Un peu comme le faisaient certains miliciens au cours du génocide des Tutsi en 1994.

Le passant court appeler la police qui ne tarde pas à faire irruption. Les bourreaux prennent fuite. La police s’approche. Le pouls de la victime   bat toujours. Tête dans le trou, jambes pendantes en haut, du sang coulant de partout, il est visible que les bourreaux tentaient de l’enfoncer vivant mais que les épaules avaient été plus larges que le trou, empêchant ainsi tout le corps de se noyer dans la fange.

La victime est transportée à  l’hôpital. Il porte des blessures partout, mais surtout sur les deux mâchoires et aux épaules. Du sang coule encore par les narines. Les voisins craignent que les bourreaux aient d’abord frappé l’individu avant de le mutiler et le torturer. Ils annoncent également que deux d’entre eux sont déjà appréhendés par la police. Les autres auraient pris  fuite.

D’autres sources affirment que la femme de la victime avait été récemment frappée à mort par les mêmes délinquants qui sont très connus dans cette localité située en face des bureaux du Conseil National de la Jeunesse, où la tension et la criminalité montent ces derniers temps. Les habitants affirment que Gitega presque tout entier est ravagé par des tensions de criminalité dues à l’alcoolisme et à la drogue.

 

 

Posted in justice | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Mironko, une nouvelle unité de mesure du poids au Rwanda.

Posted by kayihura sur 13,août, 2008

Publié

 par Eric Kayihura

 dans Société 

 

C’est un gobelet en plastique made in Rwanda. Il a été  fabriqué avant le génocide de 1994 par la société Miroplast  Industries d’un investisseur rwandais François-Xavier Mironko.

Le gobelet mesure un kilo et quart de céréales surtout de haricots. Dans les campagnes rwandaises, l’usage de la balance  se fait rare. Les transactions ne se font qu’a l’aide des « Mironko » appelés aussi « Ingemeri » a certains endroits. Ainsi lorsqu’on vous dit que le kilo coute 400 francs rwandais, on parle plutôt d’un kilo et quart. Les campagnards le savent. Les commerçants aussi.

Posted in Societe | Tagué: , , , , | 2 Comments »