RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Posts Tagged ‘Journaliste’

Un sénateur et un parlementaire en fuite

Posted by kayihura sur 5,juin, 2009

L'ancien journaliste devenu president de la chambre des deputes

L'ancien journaliste devenu président de la chambre des députés

Un membre du sénat  et un ancien président  de la chambre des députés sont recherchés par les juridictions traditionnelles-gacaca rwandaises.

Selon l’agence Hirondelle  spécialiste de la justice rwandaise, les deux anciens hauts dignitaires du régime étaient  poursuivis pour crimes de génocide commis au Rwanda en 1994.

Selon la même source, le sénateur Stanley Safari était poursuivi par le tribunal de Cyarwa  à Butare (sud)  tandis que l’ancien président de la chambre des députés Alfred Mukezamfura devait comparaitre chez lui à Byimana (sud) et à Nyakabanda dans la ville de Kigali.

L’honorable Safari est  recherché pour un meurtre  tandis que l’honorable Mukezamfura devait comparaitre pour un article publié au cours du génocide. Lors de son dernier procès, deux personnes seulement étaient venues suivre l’audience.

Alfred Mukezamfura est connu pour sa lutte  contre le vieux  fondateur du parti PDC (Parti Démocratique Chrétien ou Centriste) J.Nepomuscène Nayinzira  tandis que Stanley Safari malgré son slogan « Je suis républicain » s’est fait connaitre dans sa lutte pour la dissolution de son propre parti, le MDR (Mouvement Démocratique Républicain) .

Alors que les juridictions gacaca doivent avoir terminé les travaux avant la fin de ce mois, les noms qui sont évoqués pour comparaitre suscitent  des remous parmi la population. L’on cite en plus du sénateur Stanley Safari, le directeur de l’Ecole Technique de Kabgayi Hermann Mugirente(en prison) et l’abbé  Josaphat Hitimana Rachid(en fuite).

Posted in Droits humains | Tagué: , | Leave a Comment »

Les patrons d’IJM séquestrent un journaliste pendant une heure.

Posted by kayihura sur 24,octobre, 2008

Le patron de l’organisation  non gouvernementale américaine  IJM (International Justice Mission) assisté par sa « Program Director » au Rwanda, ont tenté ce mercredi d’intimider le journaliste qui a écrit sur IJM.

La « Program Director » Tineke Knigge avait téléphoné ce journaliste auparavant lui sollicitant de venir à son bureau, pour « régler à l’amiable » les différends  engendrés par la publication  du flagrant-délit de piratage dont l’IJM est accusé par la police rwandaise.

Le journaliste a  honoré le rendez-vous. Arrivé au  bureau, les patrons l’ont séquestré pendant à peu prés une heure dans une petite salle ou tout avait été préparé d’avance avec de l’eau et du jus sur la  table.

Ils ont commencé à cracher sur lui toute leur colère. Le journaliste a répondu que sa vie privée était consacrée. Furieusement,  les deux patrons lui ont alors  intimé l’ordre d’effacer tout ce qu’il a écrit sur son site concernant les accusations portées contre cette ONG internationale au Rwanda ,pour obtenir en retour la non poursuite « pour injures publiques ».

Malheureusement, ils sont tous trop Américains pour comprendre le proverbe rwandais qui dit que « Ingwe iyo igutwaye itungo ikurusha uburakari »(Lorsqu’ une  tigresse emporte ton enfant, elle devient plus furieuse que toi) !

Pour eux, la pièce de théâtre sur le règlement des litiges fonciers, écrite des mains d’un pauvre Rwandais appartient au gouvernement américain de par le droit international.

Ils ont même déclaré à ce journaliste qu’au Rwanda il n’existe pas de loi sur les droits d’auteur. Celui-ci a à maintes reprises répété à ces patrons qu’au Rwanda la loi de 1983 stipule que tout ce que l’auteur d’une œuvre  n’a pas prévu par écrit lui revient sauf s’il s’agit d’une pièce commandée par l’état rwandais.

« Les patrons d’IJM se croient-ils encore du temps de la colonisation ? » Se demandent plus d’un. « Le Rwanda comme  les USA, a ses droits, contrairement a ce que le patron d’IJM  pense » Répondent les autres.

Le journaliste est parvenu à enregistrer toute la conversation et a pu sortir de ce ghetto après une heure de sueur!

Ironie du sort : IJM a pour mission d’assister  les vulnérables devant la justice, et la pièce de théâtre qui fait l’objet du litige enseigne comment résoudre les conflits sans devoir recourir à la justice !

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le journaliste Jean Claude Kavumbagu en prison.

Posted by kayihura sur 16,septembre, 2008

Radio Salus vient d’annoncer ce vendredi que le journaliste burundais Kavumbagu est actuellement derrière les verrous. Monsieur Jean Claude Kavumbagu est accusé de diffamation contre le président de la République du Burundi.

Selon Radio Salus de la province du sud au Rwanda, le journaliste aurait publié que le chef de l’état burundais aurait utilisé une bagatelle de 100.000.000 frbu soit 50.000.000 frws ou plus ou moins 100.000 $US en mission en Chine. Selon toujours la même source la présidence a  réfuté ces allégations en avançant le chiffre de 50.000.000 frbu soit la moitié du chiffre avancé par Jean Claude Kavumbagu.

Selon la société civile burundaise, Jean Claude  Kavumbagu avait utilisé des conditionnels dans son article. Pour elles, le journaliste ne devait pas être appréhendé.

Le patron du journal en ligne Net.press Jean Claude Kavumbagu est connu pour son calme et sa cigarette. Il venait d’effectuer un stage organisé par l’institut Panos Paris à Arusha sur la justice internationale

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Le HCP enfin légalisé

Posted by kayihura sur 8,juillet, 2008

Publié par Eric KAYIHURA

Dans  Droits humains

Les parlementaires rwandais ont voté, lundi ,la loi régissant les attributions et le fonctionnement du Haut Conseil de la Presse au Rwanda(HCP).La loi définit le HCP comme un organe autonome de régulation chargé de protéger et promouvoir les activités des médias et les journalistes.

Le HCP a aussi comme devoir d’assurer à la population rwandaise le droit à l’information.

Il soumet au ministre ayant l’information dans ses attributions un plan d’action dans un délai ne dépassant pas le 30 septembre de chaque année et le rapport d’activités réalisées avant le 31 mars de chaque année avec des copies pour information au Président de la République,au parlement,à la cour suprême et au premier ministre.

Posted in Divers, Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »