RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Posts Tagged ‘Paul Kagame’

Aveu de Marcel Gatsinzi

Posted by kayihura sur 29,juin, 2009

Le Gen.Maj.Marcel Gatsinzi

Les hauts dignitaires rwandais qui étaient à l’intérieur du pays pendant le génocide continuent à avouer avoir péché par omission. Après Augustin Iyamuremye, c’est le tour du Gén. Marcel Gatsinzi à faire son mea Culpa Maxima pour non assistance à personne en danger pendant le génocide commis contre les Tutsis au Rwanda en 1994.

La confession s’est déroulée autour d’un verre offert aux officiers supérieurs le week-end dernier en présence du président de la république Paul Kagame,selon l’agence Hirondelle citant le journal pro-gouvernemental Izuba

Posted in justice | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

La plainte des avocats du Gen.Laurent Nkunda rejetée car mal introduite, rapporte le juge.

Posted by kayihura sur 11,mars, 2009

Me Stephan Bourgon et J.Bosco Kazungu déçus

Me Stephan Bourgon et J.Bosco Kazungu déçus

« Les avocats de la famille du Général-Major dissident congolais Laurent Nkunda ont mal introduit leur plainte et doivent eux-mêmes clarifié l’identité de l’accusé ».

 

Toute cette foule entoure Madame Nkunda(photo Eric Kayihura)

Toute cette foule entoure Madame Nkunda(photo Eric Kayihura)

Telle a été la décision du tribunal de grande instance de Nyarugenge(Kigali).Dans le verdict tombé ce mercredi soir, le juge  a annoncé qu’il revenait aux plaignants, et non au gouvernement rwandais, de  montrer au tribunal l’identité de l’accusé.
«Pour cela, la plainte est rejetée et les plaignants ont 30 jours pour interjeter l’appel »a dit le juge

Elle cache sa déception(photo Eric Kayihura)

Elle cache sa déception(photo Eric Kayihura)

.

 

 

 

Présente et souriante dans l’audience, l’épouse  du général, madame Elisabeth Maheshi Nkunda a annoncé à la presse qu’elle allait continuer sa lutte jusqu’à ce que son mari soit relâché.

Pour son avocat, Mê Stephan Bourgon, toutes les actions vont être entreprises pour démontrer à la communauté internationale qu’ « au Rwanda il y a un individu qui est détenu illégalement et dont le droit de parler à ses avocats lui est refusé ».

Procès largement médiatisé (photo Eric Kayihura)

Procès largement médiatisé (photo Eric Kayihura)

 

Dans sa récente conférence de presse, le chef de l’Etat rwandais Paul Kagame avait répondu aux journalistes que celui-ci était détenu à Gisenyi(Rwanda):

«Son affaire se trouve sur le tapis entre les ministres des affaires étrangères de la RD Congo et du Rwanda. Laurent Nkunda est détenu à Gisenyi en vue de faciliter les relations entre nos deux pays et pour pouvoir gérer ,primo, les problèmes causés par les FDLR, secundo, les opérations conjointes contre les FDLR  ,tertio, le processus de solution des problèmes entre le gouvernement congolais et la CNDP et enfin pour la stabilité.L’affaire Nkunda est une affaire purement congolaise, ce sont les Congolais qui la résoudront avant quiconque» avait-il expliqué.

 

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Début du procès du Gen. Maj. Laurent Nkunda :Un débat oppose les avocats sur la qualité des personnes assignées.

Posted by kayihura sur 10,mars, 2009

photo Eric Kayihura

photo Eric Kayihura

Devant le juge du tribunal de grande instance de Nyarugenge dans la ville de Kigali, 4 avocats plus un traducteur se tiennent debout devant la barre: Me Stephan Bourgon et Me Jean Bosco  Kazungu, avocats de la famille du Gén. Maj.dissident congolais Laurent Nkunda sont à côté de deux mandataires de l’état à savoir Me Epimaque Rubango et Me Emmanuel Butare.

Maitre Kazungu(photo Eric Kayihura)

Maitre Kazungu(photo Eric Kayihura)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le débat contradictoire sur qui doit comparaître a dominé la séance de ce mardi. Les deux mandataires de l’Etat  ont  dénoncé déjà un vice de procédure : «Pourquoi avons- nous été appelés dans un procès à caractère pénal et dans lequel le plaignant a accusé le gouvernement du Rwanda et non l’Etat rwandais? demandent-ils au juge.

En effet selon eux, le gouvernement du Rwanda n’est jamais représenté par les mandataires de l’Etat. Ceux-ci ne représentent que l’état et non le gouvernement !

Maitre Staphan Bourgon(photo Eric Kayihura)

Maitre Stephan Bourgon(photo Eric Kayihura)

 

 

 

 

 

 

 

Les avocats de la famille de Laurent Nkunda expliquent que ni l’état-major rwandais, ni le procureur général, ni le procureur militaire, ni le ministère rwandais de la justice, ni celui des affaires étrangères, ni la police n’ont voulu indiquer à ces avocats l’endroit où serait détenu Nkunda ; Pourquoi il est  détenu , ni pourquoi il n’apparait pas devant la justice.

«Personne ne peut être arbitrairement détenu et privé de liberté, et c’est le gouvernement rwandais qui doit indiquer celui qui en est l’auteur», ont souligné les deux avocats.

Me Stephan rappelle que le président de la République du Rwanda Paul Kagame  a publiquement annoncé à la presse que c’est le gouvernement rwandais qui  détient  Laurent Nkunda et qu’il allait l’ extrader  vers la RDcongo.

Pour lui «le gouvernement rwandais est indivisible»

 

Le procès est classé sous le numéro « RPD 0001 Nyarugenge » et la lettre

« signifierait « Detention ». Ce qui amène le caractère pénal du procès.

L’avocat de la famille Nkunda Me Stephan a saisi le tribunal de grande instance de Nyarugenge vendredi dernier (6mars)  .Il affirme ne pas connaître l’identité de celui qui détient légalement ou illégalement son client. Mardi, il a dominé d’ajouter dans sa plainte deux autorités qui seraient impliquées dans cette affaire à savoir le chef d’état-major de l’armée rwandaise James Kabarebe et la ministre rwandaise des affaires étrangères Mme Rosemary Museminari.

Le procès a été largement suivi par la presse et les hommes de droit tandis que la décision du tribunal est attendue demain mercredi à 15 heures locales.

 

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que pense Paul Kagame sur les mandats d’arrêts contre Hassan Omar El Béchir

Posted by kayihura sur 5,mars, 2009

Lors de la Press Conference

Lors de la Press Conference

Dans une  conférence de presse  au village Urugwiro (Maison blanche ou  Elysée  de Kigali) le 3 mars 2009, le chef de l’état  rwandais  n’a pas voulu se prononcer sur l’arrestation probable du président soudanais Omar El Béchir.

Photo RFI

Photo RFI

 

 

 

« Je ne suis pas d’accord avec  la façon d’agir de la Cour Pénale Internationale (CPI), sa politique sélective, sa politisation des faits…Je l’ai dit je le répète. Etre coupable de quelque chose et la manière d’agir de la CPI sont deux. Je ne parle donc pas de la culpabilité de Bachir ou non, cela n’a rien à voir avec la façon d’agir de la CPI. Nous avons des militaires au Darfour, ils agissent sous le mandat de l’ONU. Si quelque chose  se passe contre eux nous allons nous asseoir et voir ce qu’il faudra faire “a martelé Paul Kagame.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »