RwandaSoir

Une voie/voix pour les sans-voix/voie

  • DONNEZ VOTRE AVIS!

    PAUL KAGAME SERA-T-IL RECONDUIT?
  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

    Rejoignez 29 autres abonnés

  • KokelikooooOOOO000O!

    Singombwa ko unkunda.Nyubahira ko tudasa!

Posts Tagged ‘Police’

Deo Mushayidi entre les mains de la police!

Posted by kayihura sur 6,mars, 2010

Mushayidi

L’ancien journaliste rwandais devenu politicien opposant virulent du gouvernement de Kigali a été  capturé au Burundi a-t-on appris de sources policières rwandaises.

Déo Mushayidi est soupçonné d’être derrière les attentats à la grenade perpétrés dans la ville de Kigali.

Déo Mushayidi aimait correspondre avec les journalistes de l’hebdomadaire Umuseso en disant qu’il se trouvait « quelque part à Kinihira » !

Il  est la troisième personne accusée par le gouvernement rwandais  d’être à la tête de l’insécurité  qui règne dans la capitale rwandaise après Patrick Karegeya et Kayumba Nyamwasa.

Actuellement les rumeurs semblent remplacer  les grenades mais la police assure qu’elle maitrise la situation.

Publicités

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Triple attentat à la grenade dans la ville de Kigali: La police semble être sur la bonne piste

Posted by kayihura sur 22,février, 2010

 

l'attentat a eu lieu non loin de cet immeuble en construction

La police rwandaise  affirme avoir capturé une troisieme  personne  soupçonnée d’avoir participé aux lancements presque simultanés de  trois grenades en pleine ville de Kigali vendredi dernier.

La police affirme sans aller dans les détails que la troisième personne appréhendée vers la frontière entre le Rwanda et le Burundi, plaide coupable. Deux autres avaient été capturées juste après l’attentat, toujours selon Eric Kayiranga, porte-parole de la police rwandaise.

Trois grenades ont explosées presque simultanément vendredi dernier aux environs de 20h00 du soir à la gare routière dénommée « Chez Rubangura », à  Nyabugogo (gare principale) et devant  celle qui est dénommée « Chez Venant ».

Au moins trente personnes ont été touchées dont : Une personne  morte sur le champ,  cinq personnes grièvement blessée dont une  qui vient de succomber  de ses blessures au cours du weekend dernier, et une vingtaine légèrement touchées, selon la police.

Posted in justice | Tagué: , , , , | 1 Comment »

Echauffourée entre la suite de Victoire Ingabire et la population de Kinyinya:Vers une justice populaire au Rwanda?

Posted by kayihura sur 3,février, 2010

qui veut Urugwiro

Elle veut s'asseoire dans l'Urugwiro

La police rwandaise vient de confirmer l’échauffourée entre la suite de Victoire Ingabire et la population du secteur administratif de Kinyinya dans la ville de Kigali ce mercredi 3 février 2010.

Selon le porte-parole de la police, Spt. Eric Kayiranga sur les ondes de la radio nationale, Madame Victoire Ingabire s’était rendue au secteur pour des formalités administratives et la population l’a publiquement accusée de propos haineux et divisionnistes avant de se faire justice.

5 personnes auraient été interpelées tandis qu’ un vieux qui accompagnait madame Victoire Ingabire  a été conduit à l’hôpital.

Madame Victoire Ingabire  a déclaré récemment regagner le bercail pour déposer sa candidature, dans la course aux présidentielles  prévues au mois de septembre 2010 au Rwanda. Elle est à la tête d’un parti non encore reconnu au pays, le FDU-INKINGI.

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Les employés de l’ORINFOR ont peur d’un autre tsunami

Posted by kayihura sur 21,avril, 2009

orinfor

Après l’arrestation du boss de l’Office Rwandais d’information(ORINFOR) Oscar Kimanuka, la conversation des journalistes et des autres fonctionnaires de cette industrie des mots tournent autour des causes et des conséquences de cette arrestation. Les uns craignent des licenciements massifs comme ceux de 2006 qu’ils avaient baptisés « tsunami ». Des rumeurs circulent et il n’y a personne pour les éclairer :

« Un comité de crise a été mis sur place, le conseil d’administration a été suspendu, de même que certains chefs d’unité dont celui en charge du personnel et des recrutements ainsi que celui en charge de la presse écrite et de la nouvelle imprimerie » affirment certains agents de Radio Rwanda qui ont requis l’anonymat.

Les bureaux administratifs et financiers de l’ORINFOR  sont fermés depuis samedi et la police  en tenue civile circulent calmement.

 

Posted in Publie par Eric Kayihura | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Le directeur de l’ORINFOR entre quatre murs.

Posted by kayihura sur 20,avril, 2009

 

Oscar Kimanuka

Oscar Kimanuka

 

Le nouveau directeur de l’Office Rwandais d’Information(ORINFOR)  a été placé en garde à vue depuis samedi dernier.

 

« La police l’a fait dans le cadre des investigations sur les allégations de corruption dont le directeur Oscar Kimanuka est accusé ».annonce le porte-parole de la police rwandaise John Uwamungu, sans plus de détails.

La ministre de l’information Louise Mushikiwabo a vite libéré un communiqué entendu sur les ondes de Radio-Rwanda (une des composantes de l’ORINFOR) précisant que Kimanuka est soupçonné de mauvaise gestion.

Selon les sources proches de la famille d’Oscar Kimanuka, la police ferait des enquêtes sur d’éventuelles irrégularités dans les contrats  pour l’installation d’une nouvelle imprimerie.

Oscar Kimanuka a été nommé directeur de l’ORINFOR en 2007 après avoir suivi une formation en matière de sécurité intérieure au Kenya.

Auparavant, il était chargé de la rédaction des discours du Président  de la République. Il détient une licence en éducation obtenu à Makerere (Uganda) et un master en économie acquis de Manchester University, après avoir écrit un livre sur les défis de développement des pays  sub-sahariens.

Il a été nommé en remplacement de Joseph Bideri qui est actuellement patron de New Times, un quotidien rival de l’ORINFOR.

C’est New Times qui a publié en premier le scoop.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Espagnol en garde à vue à Kigali.

Posted by kayihura sur 27,mars, 2009

Mary Gahonzire
Mary Gahonzire,Haut Commissaire de la police rwandaise

Depuis cette semaine, un Espagnol du nom de Luis Duines Hillela  est détenu par la  police rwandaise à Kigali. Selon le porte-parole de la police John Uwamungu, l’expatrié travaillait pour la société Espina Obras Hidraulicas qui traite l’eau de la rivière Nyabarongo pour alimenter la ville de Kigali.

 

Mr. Luis Duines Hillela est accusé d’avoir  fait entrer frauduleusement dans le pays des carreaux pavés d’une valeur de 10.000 euros.

Selon les journalistes, celui-ci  plaide coupable et demande pardon à la justice rwandaise et au gouvernement rwandais.

Son coaccusé, le Rwandais Jean Bosco Bavakure et employé du Programme National d’Alimentation et d’Assainissement en milieu rural, plaide non coupable.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Muhanga : Un jeune placé sous examen pour avoir percé les secrets de MTN.

Posted by kayihura sur 30,décembre, 2008

Un jeune homme prénommé Maurice, originaire de Muhanga dans la localité de  Ruli (Gitarama), a été mis en garde à vue puis relâché  le lendemain de Noël.

Les sources concordantes affirment que ce jeune amateur d’informatique avait pu obtenir le code de MTN-Rwandacell et télécharger une certaine somme d’argent en manipulant  les chiffres de son portable.

Ces mêmes sources ajoutent que le jeune homme  avait ensuite transféré gratuitement à ses amis la  somme d’argent, via son portable, par le système de « me to U »(qui consiste à transférer de l’argent d’un appareil à un autre).

Saisie de l’information, la police  aurait placé ce jeune homme sous examen au bureau de la station de police de Muhanga pendant au moins une journée et une nuit, en attendant des éclaircissements de la part des informaticiens de MTN-Rwandacell.

MTN-Rwandacell est  une société  qui a longtemps opéré en cavalier solitaire au Rwanda avant la venue de « Rwandatell Mobile Phone ».

Pour le moment, le jeune homme a été relâché  après un intense interrogatoire, mais son téléphone portable serait toujours confisqué par la police.

Posted in Droits humains | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

28 blessés dont un grièvement dans deux attentats à la grenade dans la ville de Kigali.

Posted by kayihura sur 29,décembre, 2008

dsc00944Deux grenades consécutives ont été lancées dans la ville de Kigali dans la nuit du 28 au 29 décembre faisant état de 28 blessés dont un grièvement, selon les sources médicales.

Le porte-parole de la police Willy  Marcel Higiro a révélé que des enquêtes sont en cours mais que des soupçons portaient à croire qu’il s’agit d’un attentat terroriste perpétré par le FDLR (Front pour la Libération du Rwanda) mouvement rebelle des ex-forces armées rwandaises et miliciens interahamwe opérant à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Il a en outre fait savoir que la police rwandaise détenait des informations comme quoi de telles attaques étaient préparées mais que toutefois la situation était maitrisée sur toute l’étendue du territoire.

Il a appelé  la population à rester calme et vigilante durant ces jours de la fin  de l’année et à dénoncer tout mouvement suspicieux.

Les témoins affirment qu’une trentaine de minutes seulement séparait la premiere  de la seconde  détonation .La première attaque a eu lieu aux environs de 19h30 (heure locale),dans un bistrot appelé « Six heures » situé à Muhima tandis que la seconde a eu lieu à l’arrêt des taxi-motos à Kinamba à moins d’un kilomètre de la première.

Selon Innocent Uyisabye, médecin  au Centre  Hospitalier Universitaire de Kigali (CHUK), 21 blessés ont reçu les soins d’urgence et ont pu regagner leurs pénates, six autres sont toujours au CHUK, tandis qu’une autre personne s’est retrouvée sans ses deux jambes et reçoit toujours des soins intensifs.

La population raconte que des rafles ont été effectuées par la police ces derniers temps surtout en province du sud où certaines personnes auraient été soupçonnées de collaborer avec les FDLR dans le commerce de diamants ainsi que dans la préparation des actes terroristes visant à déstabiliser le Rwanda.

Posted in justice | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Celui qui a empoisonné les génocidaires rwandais ne s’est pas lavé les mains

Posted by kayihura sur 13,décembre, 2008

Ce proverbe rwandais est formulé lorsque l’on voit qu’une mauvaise habitude persévère malgré des campagnes de sensibilisation. Presque tous les rwandais sont sans ignorer les mille manières dont les anciens génocidaires usaient pour torturer leurs victimes.

L’incident macabre semblable s’est passé à un kilomètre d’une station de police et à près de 100 mètres du bureau du secteur administratif de Gitega dans le district de Nyarugenge, au début de la semaine dernière.

Selon les sources concordantes, un passant a été témoin d’une scène macabre dans laquelle plus de cinq personnes essayaient d’enfoncer un individu dans le trou d’une fosse de toilette. Un peu comme le faisaient certains miliciens au cours du génocide des Tutsi en 1994.

Le passant court appeler la police qui ne tarde pas à faire irruption. Les bourreaux prennent fuite. La police s’approche. Le pouls de la victime   bat toujours. Tête dans le trou, jambes pendantes en haut, du sang coulant de partout, il est visible que les bourreaux tentaient de l’enfoncer vivant mais que les épaules avaient été plus larges que le trou, empêchant ainsi tout le corps de se noyer dans la fange.

La victime est transportée à  l’hôpital. Il porte des blessures partout, mais surtout sur les deux mâchoires et aux épaules. Du sang coule encore par les narines. Les voisins craignent que les bourreaux aient d’abord frappé l’individu avant de le mutiler et le torturer. Ils annoncent également que deux d’entre eux sont déjà appréhendés par la police. Les autres auraient pris  fuite.

D’autres sources affirment que la femme de la victime avait été récemment frappée à mort par les mêmes délinquants qui sont très connus dans cette localité située en face des bureaux du Conseil National de la Jeunesse, où la tension et la criminalité montent ces derniers temps. Les habitants affirment que Gitega presque tout entier est ravagé par des tensions de criminalité dues à l’alcoolisme et à la drogue.

 

 

Posted in justice | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »